Alors voilà : nous sommes plus inquiets par la restriction de notre liberté de façon temporaire que de la mort de milliers de personnes ? Comment se fait-il que la perspective d’être limité dans sa manière de mener sa vie fait partir autant de gens en sucette ?


Après le moment de déni, “mais ça va c'est juste une p'tite grippe”, a débarqué la panique totale et les comportements les plus absurdes.


Et tout citadin ayant sa famille en campagne s’est probablement demandé : "vaut-t-il mieux que je reste solo chez moi devant mes pâtes ou que je rentre chez papa-maman mettre les pieds sous la table quitte à faire exactement l'inverse de qu'il faudrait?"


J’ai vu sur les élans de paniques face à l'annonce du confinement, qui, en restreignant un peu notre liberté, a pourtant pour but de nous sauver. J’ai observé le refus de respecter des règles pourtant simples, "restez chez vous", car oui, nous avons la chance de pouvoir le faire. Les craintes ? La perspective d’être chez seul.e., la peur de l’ennui, le sentiment d’étouffement, d'inutilité ou de perte de repères.


Cette expérience est passionnante. J'observe derrière mon écran, je souris en regardant les comportements. Je vous le dis, les réseaux sociaux c'est ma télé-réalité à moi.

Blaise Pascal l’a dit : “Tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, ne pas savoir demeurer au repos dans une chambre”.


Et vous, dans quelle mesure êtes-vous capables de vous confronter à vous même ? Sans repères sur nos lendemains pour nous sentir rassurés ? 

La réalité d'aujourd’hui génère des émotions face que la majorité d'entre nous ne savent pas gérer. Quand on fait évoluer une société tout entière dans un climat où la consommation à outrance est reine, quand on éduque nos enfants dans un monde où l’on obtient ce que l’on veut en claquant des doigts, quand on grandit avec l'injonction à faire, produire, s’agiter et performer ... le jour où l’on nous dit STOP, c'est la panique.


Entre autres :

  • Confinement : les conséquences psychologiques de l'isolement et de l'incertitude
  • Quand l'agitation devient une fuite : sport façon hamster et remplissage du vide (déviances, TCA et business)
  • Élans de solidarité, partages et conseils pour tirer profit de cette expérience
  • La place de la santé mentale : quand le trouble psychique préalable peut servir de force


Comme d'habitude, rendez-vous sur @marie_la_graine pour me raconter ce que vous en pensez.

Numéro d'écoute psychologique dédié si besoin : 0 800 130 000

 


See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.