C'est sûrement mon épisode coup de gueule. Non pas contre les démarches positives en faveur de l'environnement, mais plutôt contre ce matraquage médiatique et politique qui fait peser sur les consommateurs toute la responsabilité de la catastrophe écologique. 

COUPABLE, toi qui ose acheter des tomates en février. COUPABLE, toi qui ne change pas tes filtres de cheminée. COUPABLE, toi qui prend la voiture pour aller travailler. COUPABLE, toi qui mange encore de la viande. COUPABLE toi qui prend un bain. Belle stratégie des industriels les plus polluants, le débat est détourné, la faute à toi, moi. Pas eux. 

Les jolies phrases "les gouttes font les grandes rivières" me gênent et je vous dis pourquoi dans cet épisode. 

La réalité ? Agir pour l'environnement a un coût énorme. Pas seulement financier, mais social, psychologique et culturel. 

Les influenceurs "bio" m'écorchent le cœur parfois. Ils oublient qu'ils sont privilégiés, et que 10 millions de personnes en France vivent en deçà du seuil de la pauvreté. Utilisant parfois un ton condescendant, leurs mots sont parfois plus culpabilisants qu'autre chose. 

Et toi, qu'en penses-tu ? Viens me le dire sur instagram : @marie_la_graine ou par commentaire sur itunes : 

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy