Sois Sage et Parle Fort

Sois Sage et Parle Fort

Le podcast pour oser, pour se changer, ne plus se conformer, se cultiver, créer, partager.

Marie Arnoult

Rire, parfois pleurer, défendre nos opinions, débattre de sujets et anecdotes variées : culture, voyage, alimentation, santé, bien-être, développement personnel, environnement, psychologie ... Je suis Marie, et j'ai décidé d'arrêté d'être trop sage. Et de parler fort, de ce que j'ai envie, comme j'en ai envie. Avec vous. Pour nous. Instagram : @marie_la_graine

Podcast
En cours de lecture

Fake News Médicales, (dé)informer, pour mieux manipuler ...

94811406-3029-405b-a34d-704c570c67f8_6aa25f5f42da935545189f05821df674.mp3

94811406-3029-405b-a34d-704c570c67f8_6aa25f5f42da935545189f05821df674.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 34 Mo )

Fake News, intox, rumeurs. 

Elles ont toujours existé, mais aujourd'hui, la donne a changé : internet permet de divulguer n'importe quelle information en une fraction de secondes. 

Par delà les aspects positifs (développement de connaissances, accès à des informations de masse, dénonciation de scandales...), les conséquences néfastes sont lourdes. Théories complotistes, manipulations des populations, propagandes, dérives sectaires, fausses croyances, mise en danger des individus.

Quand on sait que 50% des fake news concernent la santé, il y a de quoi s'inquiéter. Que dire de l'Agence de Santé Européenne, financée à 70% par des fonds pharmaceutiques ? Ou des campagnes de promotions des vaccins, du remboursement de l'homéopathie, ou des charlatans vendeurs de plantes magiques ? 

Des influenceurs qui vantent une détox, le remplacement des chimiothérapies par des cures de jus, les articles sur les effets des particules fines financés par les industries du pétrole : vous êtes prévenus, cet épisode est un grand "J'ACCUSE" ! 

Mais parce qu'il faut aussi positiver, tout n'est pas à craindre, il suffit de mettre en place quelques règles de méfiance, et se protéger de manière intelligente ... 

Viens me dire ce que tu en as pensé sur instagram @marie_la_graine et n'oublies pas de partager si tu as aimé ! :)

 


See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Podcast
En cours de lecture

@taspensea , le compte instagram de Coline, féministe révoltée qui balance nos charges mentales

655213cf-531b-4ef5-8df7-d966ee9723c1_4af70a190627ca133e685eda19d70cb8.mp3

655213cf-531b-4ef5-8df7-d966ee9723c1_4af70a190627ca133e685eda19d70cb8.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 35 Mo )

En novembre 2018, Coline décide de créer un compte Instagram pour y déposer nos charges. Plus précisément, les charges mentales qui pèsent au quotidien sur le dos des femmes, le plus souvent. Et c'est un succès, si l'on peut dire ... Plus de 54.000 personnes suivent "T'as Pensé A". 

"T'as Pensé A ?" .... faire la lessive, appeler ta mère, payer la facture ... mais aussi .... est-ce qu'il reste des pâtes, et est-ce que les repas de la semaine sont prêts, et est-ce qu'il a prévenu l'école qu'il serait en retard .. et SANS FIN. 

Chaque jour, celle qui était "prof, daronne et féministe du 93" dénonce un système fondé sur le patriarcat, présent partout : les médias, l'entreprise, l'école, le couple, la culture, l'Histoire. 

Chaque jour, elle poste les témoignages de ces femmes qui réalisent qu'il y a "un problème". Un vrai problème. Qui mène près de 80% des femmes en couple à s'oublier complètement, pour se dévouer corps et âme à leur foyer. Comme si "faire" et "gérer" permettait d'exister. Permettait de recevoir de l'amour. 

L'injustice la révolte et le féminisme était une évidence : elle en a fait un combat politique. 

Si vous souhaitez balancer votre charge mentale, écrivez-lui sur instagram , elle n'a qu'une envie : "botter le cul du patriarcat" !

Ses écrits sur son blog : Madame Sourire 

Me dire ce que tu en as pensé : @marie_la_graine (ça fait plaisiiiir !)

 


See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Podcast
En cours de lecture

Sucre. Influenceur.e.s Healthy vs. Industriels, la guerre est déclarée ! Sors ton miel et les tartines, j'arrive !

f2b74ef5-dcbf-4609-9600-24aeb0c19d84_c64f166516425c496373617eb407e641.mp3

f2b74ef5-dcbf-4609-9600-24aeb0c19d84_c64f166516425c496373617eb407e641.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 37 Mo )

C'est LE sujet qui divise et fait débat dans la communauté fit-trucmuche et nutrition en carton. 

D'un côté : les scientifiques se disputent la vérité, pendant que les rats continuent de servir de cobayes pour comprendre si oui ou non le sucre est une drogue. De l'autre : les médias font girouette selon le vent, entre les "faîtes-vous plaisir", "mangez de tout" et les "attention au sucre, il rend accro, malade, et tutti quanti". 

Toi, dans ton rayon, tu es face à ces dilemmes : le sirop d'érable qui coûte un bras, le sucre en poudre qui serait méchant, l'aspartame ce grand mystère, le miel de on ne sait où. Tu retournes un paquet, tu lis des mots imprononçables, tu abandonnes, te contentant de la ligne "glucides". 

En ouvrant Instagram, tu vois les posts "détox de sucre", "fat is life", "comment j'ai atteint mes objectifs en coupant mes glucides" (et perdu des neurones). Et le lendemain, dans le journal, on s'écrie des maladies du siècle : la malnutrition, l'obésité et le diabète. 

Alerte info : le sucre est le premier carburant nécessaire à notre vie. La première source d'énergie de nos cellules, et ce, depuis la nuit des temps et la création de la photosynthèse. 

Alors, ton café : avec ou sans sucre ? On fait le point ! Viens me dire ce que tu en penses : @marie_la_graine et n'oublies-pas de me laisser une note sur itunes podcast ! <3 

Pour aller plus loin : La vérité sur le sucre, André Marette

 


See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Podcast
En cours de lecture

Yoga, un business tendance ? Avec Carole, de juriste à prof de Yoga (et amatrice de bon vin !)

4dd2ddd4-25d2-4c4f-a95e-8e5674f3959f_a16087486b0b8907d39a45a794dbb5cf.mp3

4dd2ddd4-25d2-4c4f-a95e-8e5674f3959f_a16087486b0b8907d39a45a794dbb5cf.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 36 Mo )

En quelques années, la vague Yoga a déferlé en occident. Surfant sur la mode "zen" et "épanouissement personnel", pas une semaine sans qu'un magazine parle du dernier studio Parisien (à 30 balles le cours), ou le corps parfait de la prof au million d'abonnés sur instagram (blanche et blonde de préférence, CQFD

Leurs adeptes sont vite étiquetés : mangeurs de graines / fille mince / postures sur la tête / méditation / truc-de-bobo / super-cher / legging moulant / sport (SPORT ?!!)

La vitrine exposée par instagram ou les magasines est pourtant loin de la réalité, et c'est ce que défend Carole. Elle a découvert le yoga au sortir d'un cancer, et a fini par quitter une situation professionnelle stable pour devenir professeur à son compte. Pari tenu ?

Un échange plein de rires, et en lotus sur son canap' : 

  • Les bienfaits du yoga, le rapport notre (sur)consommation, la récupération par les marques, le "business" yoga, les illusions des réseaux sociaux, les dangers des formations ''express", mais aussi la sur-représentation de corps normés ... 
  • L'amour du vin, le lâcher-prise, la charge mentale, la vie de maman et prof, la place des hommes ... 

Elle fait partie du trio des @happyyogisociety : trois supers copines et profs à temps plein. 

Retrouvez Carole sur Instagram @caroleyinyang : non, le yoga n'est pas une course à la performance, la réalité c'est d'être ébouriffée en posture de la montagne, et d'avoir ta fille de 5 ans dans les pattes qui veut aussi faire Ômm avec maman. 

Et bien sûr : Namasté ! <3 

 


See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Podcast
En cours de lecture

Tyrannie du bonheur, et si le développement personnel et le monde du bien-être n'étaient pas si bénéfiques ?

3fa0e8f7-a692-4b6a-8912-073ef1d8713b_4d01a50485bc781fbf15d5c964981442.mp3

3fa0e8f7-a692-4b6a-8912-073ef1d8713b_4d01a50485bc781fbf15d5c964981442.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 36 Mo )

Sommes-nous condamnés à devoir toujours tout faire pour "aller bien" ? Les apôtres de la psychologie positive le répètent en boucle : nous sommes les seuls RESPONSABLES de notre bonheur (et donc de nos souffrances), de notre santé, de notre développement personnel, de notre épanouissement. 

Cette injonction morale me dérange depuis un long moment, surtout pour ses effets pervers. En clair, si nous sommes en mauvaise santé, au chômage, triste : ce n'est que de notre fait.


Tout est question de Volonté ! Pression sociale, méditations, alimentation "healthy", comptage de calories via les montres connectées, promotion d'une (hyper) activité physique : t'inquiète pas Georges, le marketing te vend LES bonnes solutions ;) Contrôler nos vies comme des entreprises, nos corps comme des machines, et se soumettre aux normes que nous vend la société nous transforme en moutons. Cet épisode m'a pris du temps, car il n'est pas sans me questionner sur l'influence puissante que peuvent avoir les discours des médias sur mes choix. Et si on remettait en perspective cette tyrannie du bien-être ? Et si on se demandait, au fond, si ces démarches en théorie positives ne s'avèrent pas destructrices ?


Pour aller plus loin : Le Syndrôme du Bien-être (Carl Cederström, André Spicer) / Happycratie (Eva Illouz) Si tu as aimé, laisse une étoile sur itunes podcast, ça fait pousser du vrai bonheur !

 


See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.